mardi 18 septembre 2007

Soyons vigilants

Pour ceux qui n'y croient toujours pas ou qui ne veulent entendre parler de rien !!!

E-mail lu sur un site enseignant "très sérieux"

L'appel à la délation de l'Inspection Académique du Haut-Rhin
Hier, dix-sept septembre deux mille sept, l'Inspection Académique du Haut-Rhin (Service de la Vie Scolaire, troisième bureau) se fend d'une bien jolie lettre d'appel à la délation qu'elle adresse par mail à tous les directeurs et directrices des écoles maternelles et élémentaires du département, en voici le texte :

« Mesdames et Messieurs les Directeurs,
Avez-vous connaissance de scolarisation d'élèves "sans papier"
dans votre établissement ?

Dans l'affirmative, veuillez nous le faire savoir dans la journée »

Suivent deux numéros de téléphone, ça laisse moins de traces qu'un courrier.
Une étape de plus dans l'organisation de la chasse à l'enfant, une étape de plus dans la propagation de la sarkoze, cette maladie insidieuse qui peu à peu étend ses ravages.
Ce matin, je prends mon téléphone et j'appelle l'un des deux numéros. J'exprime mon étonnement face à de telles méthodes qui rappellent une page peu glorieuse de l'Histoire de France. Une dame bien embarrassée me répond que ce mail a été annulé tout de suite après son envoi, qu'il s'agit d'une erreur, d'une maladresse. Bien, bien.

5 commentaires:

May a dit…

Et ben ! Avec la recherche d'adn, ou va -t-on ? Je me le demande. Rien pour remonter le moral quoi!!! Plus ça va et moins ça va j'ai l'impression que nous perdons de " l'humanité" .

grainsdesel a dit…

Maladresse...?
Je dirai connerie ou bêtise humaine, bravo pour ta réaction.
Bisous de retour...!

sylvie a dit…

Merci de vos réactions. Il faut savoir que les directeurs avaient déjà l'obligation de rendre ce que l'on appel "l'enquête lourde" 2 fois dans l'année où l'on nous demandait de renseigner les orignines des enfants; Heureusement depuis 10 ans que nous faisons la grève adminsitrative nous ne donnons pas ce genre d'info.

qmjd a dit…

Rien n'a évolué en positif donc....depuis la prime de non-vagues accordée aux chefs d'établissements calmes...Je ne regrette pas d'être sortie avant la ligne d'rrivée....

Anonyme a dit…

Oui et, apres le repulsif et tant d'autres maladresse, je pense que bientôt on expliquera dans les livres d'histoire Francais que le nazime fut sans aucun doute une simple histoire de maladresse !(sic)

Quelle honte : je croyais que je travaillais avec des cons, eux ils sont visiblement bien épaulés, il y a du lourd !
pour se detendre, et a leur dedicacer a tour de bras le livre de l'année :
http://www.travailleravecdescons.com